Le Parisien. Harcelé par mails pendant vos congés, invoquez le droit à la déconnexion.

Un employé passe en moyenne 30 % de son temps de travail à lire ses e-mails, ce qui est trop selon le législateur.

La loi El Khomri a donc institué un droit à la déconnexion, officiellement pour renforcer la frontière entre vie privée et vie professionnelle et redonner du sens au travail.

Le législateur a constaté plusieurs effets dus à la « surconnexion », comme par exemple une impression de surcharge au travail, allant jusqu’au burn out ou l’harcèlement moral.

Le droit à la déconnexion vise à autoriser les employés à hiérarchiser leur travail, changer leurs habitudes et à ne lire leurs mail que lorsque c’est le bon moment.

Cependant, il n’y a pas de sanction prévue pour garantir ce droit à la déconnexion, mais une charte numérique pourrait par exemple être rédigée.