Le Parisien. Tout comprendre sur le bizutage.

Qu’est-ce que le bizutage ?

En droit pénal français, le bizutage est défini comme « le fait pour une personne d’amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants ou à consommer de l’alcool de manière excessive, lors de manifestations ou de réunions liées aux milieux scolaire, sportif et socio-éducatif ». Il s’agit d’une infraction qui est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. Par ailleurs, ce délit est souvent associé au délit de violences volontaires ou de menaces ou encore d’agressions sexuelles et ainsi, les peines peuvent se cumuler.

Que faire si l’on est victime de bizutage?

Il s’agit de dénoncer les auteurs auprès d’un commissariat ou d’une gendarmerie en déposant plainte contre les auteurs. Dans le cadre de « jeux d’acceptation », il faut savoir que rien n’est obligatoire et vous avez le droit de dire non.