Parole d’avocat : cadeaux de Noël ratés, que faire ?

Les magasins distributeurs n’ont aucune obligation d’accepter les retours de cadeaux de Noël, sauf en cas de produits défectueux qui vous seront remplacés par un article en état de marche. Cependant, dans la pratique la plupart des magasins sont plus souples et acceptent de reprendre ou de revendre les cadeaux de Noël ratés sous trente jours à compter de la date d’achat.

Pour ce faire, vous devez obligatoirement posséder le ticket de caisse et ne pas avoir déballé certains produits comme des CDs, livres ou DVDs.

Si vous avez acheté des produits sur internet, la situation est en effet différente. Vous disposez ainsi d’un délai de rétractation de minimum 14 jours, s’appliquant également à un produit soldé, d’occasion ou déstocké. Vous pouvez rendre le produit sans avoir à justifier de votre décision et seuls les frais de retours peuvent être à votre charge.

Pour les prestations de service, comme les voyages ou autres services, il convient de se référer au contrat qui fixe librement les conditions de rétractations.