Parole d’avocat. Devenir Français, pas si simple.

Il existe trois modes d’acquisition de la nationalité française:

1) De plein droit

Tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à l’âge de 18 ans, s’il réside en France et s’il a eu sa résidence continue ou discontinue en France pendant une période de cinq ans depuis l’âge de 11 ans.

Il peut l’acquérir de manière anticipée sous certaines conditions par déclaration à partir de l’âge de 16 ans.

2) Par le mariage

Le mariage avec un français / une française n’a pas d’effet automatique sur la nationalité. L’acquisition se fait selon la procédure de la déclaration si au moins cinq conditions sont réunies: une certaine durée du mariage, être en séjour régulier en France, la communauté de vie avec votre conjoint, être assimilé et justifier de la connaissance de la langue française et finalement, l’absence de condamnation pénale.

3) Par la naturalisation

C’est un mode d’acquisition qui n’est pas automatique. Pour en bénéficier il faut répondre à des conditions liées à la régularité de votre séjour en France, votre intégration à la société française, et à l’absence de condamnation pénale. L’acquisition est soumise à la décision de l’administration qui peut la refuser même si les conditions sont réunies.