Parole d’avocat : trop d’internet au travail peut être fatal

L’usage de l’ordinateur au bureau comporte des limites, mais lesquelles?

L’ordinateur est avant tout un outil de travail mis à la disposition de l’employé par son employeur. Ainsi, les dossiers et fichiers personnels doivent impérativement être rangés dans un dossier appelé « Personnel », sinon l’employeur aurait le droit de consulter ces fichiers là. Cette règle vaut également pour les clés USB et les mails envoyés et reçus.

En ce qui concerne la navigation sur internet, elle comporte une réelle limite, celle dite du « raisonnable ». S’il est aujourd’hui autorisé de surfer / utiliser l’internet à titre personnel, il y a un risque de se connecter de manière abusive à des sites à usage extra-professionnels, car l’employeur a le droit de vérifier l’historique des connexions de ses employés en présence ou en l’absence de l’employé.

La critique de son employeur sur les réseaux sociaux ou sur internet en général est également risquée, car elle a un impact qui peut lui aussi mener jusqu’au licenciement, notamment en cas de publication de propos injurieux ou diffamatoires.