L’usurpation d’identité

Nous contacter : +33.(0)1.42.01.77.18 ou +33.(0)6.12.13.93.88

Que faire si l’on est victime d’une usurpation d’identité ?

Maitre Delphine MEILLET, Avocate au barreau de PARIS, vous propose de défendre vos intérêts face à une usurpation d’identité dont vous seriez victime et ce à tous les stades de la procédure :

  • Entreprendre les démarches nécessaires pour que les tiers soient informés de l’usurpation d’identité dont vous êtes victime
  • Rédaction de plaintes remises au Procureur de la République
  • Rédaction de plaintes avec constitution de partie civile devant le juge d’instruction
  • Défense de vos intérêts devant les juridictions civiles et pénales.

L’usurpation d’identité : un risque de plus en plus prégnant

Les usurpations d’identité figurent parmi les cinq infractions les plus couramment commises en France devant, notamment, les cambriolages (150 000) ou les vols de véhicules (130 000).

Le développement contemporain des nouvelles technologies a démultiplié les cas d’usurpation d’identité. Environ 210 000 cas d’usurpation d’identité sont signalés chaque année en France.

L’usurpation d’identité consiste à utiliser indûment des données permettant de vous identifier : votre nom, votre prénom, votre adresse postale ou électronique, des photographies vous représentant, etc…

Plus fréquentes, les usurpations d’identité peuvent aussi avoir des conséquences dramatiques : ouverture de comptes bancaires en votre nom, commission d’actes répréhensibles sous votre identité qui entraineront l’inscription de mentions de condamnation à votre casier judiciaire, création de faux profils sur les réseaux sociaux dans le but de nuire à votre réputation.