Grazia. Au travail comme dans le privé, les femmes sont solidaires entre elles

Des femmes d’horizons différents

Pour ne pas être déconnectés, les réseaux récents prônent l’ouverture. Chez Les Fondatrices, on vient d’horizons différents, du droit, de la télévision, du cinéma, de la cuisine, de la communication… « Dans notre groupe, tout le monde a sa richesse et peut aider les autres dans le travail ou dans la vie. Comme beaucoup, je fais partie d’un milieu professionnel où il n’y a pas de solidarité de genre« , raconte l’avocate Delphine Meillet, qui a lancé le groupe. Ce besoin profond de sororité et de « bienveillance », dans l’air du temps, revient dans toutes les bouches.

Lire l’article complet