Le Parisien. Peut-on défendre l’indéfendable?

Le Parisien. Peut-on défendre l'indéfendable?